Seite drucken
Buchenwald

Buchenwald

Ostracisme et violence, de 1937 à 1945/Ausgrenzung und Gewalt 1937 bis 1945

Hg. im Auftrag der Stiftung Gedenkstätten Buchenwald und Mittelbau-Dora von Volkhard Knigge in Zusammenarbeit mit Michael Löffelsender, Rikola-Gunnar Lüttgenau und Harry Stein, französische Ausgabe

€ 19,80 (D) | € 20,40 (A)

296 S., 445, z.T. farb. Abb., Klappenbroschur
ISBN 978-3-8353-3264-5

Inhalt

Le catalogue de la nouvelle exposition permanente du Mémorial de Buchenwald.

Le camp de Buchenwald, situé à dix kilomètres à peine du centre de Weimar, fut exploité par la SS de 1937 à 1945 et constitua l’un des plus importants instruments du régime nazi pour instaurer la restructuration selon des critères racistes de l’Allemagne et, plus tard, de l’Europe. Les prisonniers avaient tous les jours sous les yeux l’inscription du portail principal »À CHACUN SON DU«. Détournée avec cynisme de sa signification originale, la devise légitimait alors l’ostracisme et la violence envers de soi-disant étrangers à la communauté.
La nouvelle exposition permanente analyse ce que cela signifiait pour plus de 270 000 personnes déportées à Buchenwald. À partir de l’état actuel de la recherche, qu’étaye des recherches effectuées dans des archives à travers le monde entier, le catalogue montre également des documents et des photos historiques jusque-là inconnus. Des historiens de renom comme Ulrich Herbert, Frank Bajohr ou Johannes Tuchel, ainsi que l’écrivain et ancien prisonnier de Buchenwald, Ivan Ivanji, ont fourni des essais abordant en profondeur le contexte des crimes nazis dans les camps de concentration.